Travailleur

Nos smartphones devraient nous permettre de faire plus que de recevoir des messages et des appels sur les chantiers

Les smartphones et autres appareils mobiles ont pris une place importante dans notre quotidien. Statista (2017) a montré qu’une personne sur trois possède un smartphone. Les smartphones sont conçus pour nous faciliter la vie, rester connectés et être plus productifs. Cependant, tout le monde (en particulier dans le secteur du BTP) n’utilise pas son smartphone pour être plus productif au travail. Les recherches ont montré que plus de 60 % des professionnels de la construction utilisent encore les méthodes traditionnelles de relevés d’informations sur le terrain. Bien que ces méthodes traditionnelles aient marché pendant longtemps, l’utilisation d’une application mobile sur votre smartphone augmentera votre productivité et votre efficacité.

Liste des tâches pour lesquelles une application de construction est utile.

1. Relever les événements quotidiens du site et générer des comptes rendus.

Chaque jour, de nouvelles choses qui doivent être relevés ou notés pour des références futures se produisent sur les chantiers. De nos jours, la plupart des entreprises utilisent un journal ou un agenda de construction pour enregistrer ces événements. L’utilisation d’un journal papier ralentit le processus car le travailleur mobile rapporte une information qui met du temps à atteindre le bon destinataire pour approbation ou peut parfois se perdre. En utilisant une application telle que Site Diary, lorsqu’un événement est relevé, l’information est synchronisée avec tous les membres de l’équipe et peut être facilement approuvée par le chef d’équipe. Ainsi, utiliser une application est la première source de gain de temps dans la rédaction de comptes rendus de chantiers (60 minutes par jour). Maîtres d’œuvre et sous-traitants peuvent résoudre facilement les requêtes car tous les événements enregistrés sont horodatés.

2. Allocations et feuille de temps

Les feuilles de temps papier peuvent être un cauchemar pour les conducteurs de travaux et les salariés. Les départements des salariés croulent sous les centaines de feuilles de temps à enregistrer et calculer pour chaque travailleur mobile. Avant qu’elles ne reviennent aux salariés, le conducteur de travaux doit passer en revue les heures relevées chaque jour/semaine pour chacun des ouvriers. Avec une application d’allocations, les ouvriers peuvent pointer eux-mêmes le nombre d’heures travaillées et les synchroniser automatiquement avec le conducteur de travaux pour approbation. Après approbation de l’allocation par le conducteur de travaux, une notification concernant l’allocation totale du salarié lui est envoyée. Tout le processus se fait en temps réel et en quelques clics. Grâce à l’application, les employés peuvent également contester leur fiche de paie grâce aux horaires rentrés. Voir Timecamp pour plus de détails.

3. Santé et sécurité

La sécurité de chaque employé est cruciale pour toute société de construction. Les applications de santé et sécurité fournissent souvent toutes les informations nécessaires aux ouvriers sur un chantier. Cela peut aller de conseils à propos de l’environnement de travail, des causes d’accidents les plus fréquentes tout comme de l’évaluation des risques. Avec une application, chaque salarié peut avoir ces informations à portée de main. De plus, si un salarié identifie une nouvelle faille de sécurité, il peut la noter dans l’application afin que tous ses collègues et supérieurs puissent prendre les mesures nécessaires à la résolution du problème.

4. Gérer des projets

Les applications de gestion de projets de construction sont souvent utilisées pour l’administration des projets, la génération de comptes rendus de progression, la gestion de listes de tâches, de checklists de contrôle et de documents. Ce type d’applications, comme BatiScript est idéal pour les conducteurs de travaux. Ainsi, ces derniers ont facilement accès aux données de n’importe quel chantier et aux travaux/problèmes rencontrés.

Ne laissez pas la peur du changement être un frein à l’utilisation d’une nouvelle/meilleure solution.